Swissclinical final

Présentation finale

On sait tous que les femmes passent un temps fou dans la salle de bain.
Vous n’avez sûrement pas eu l’occasion d’y entrer, mais le résultat à la sortie est généralement superbe.
Mais qu’est-ce qu’elles font qui prenne autant de temps ?
Aujourd’hui certains hommes les comprennent grâce aux produits cosmétiques pour homme. Mais le record de temps ne peut pas être égalé.

La femme une fois seule dans son quartier général va s’observer. Regarder sa peau, la toucher, sentir sa texture. Elle se fait un petit bilan afin de savoir quel va être sa démarche.
Une fois le rituel de nettoyage fini, elle va appliquer de la crème sur son visage. Le caresser des deux mains, masser sa peau afin de bien faire pénétrer la crème.
Les femmes savent que c’est grâce à ces gestes que la crème donnera un bon résultat. Cette caresse est au cœur de l’intimité de la femme , celle qu’elle seule se permet sur son visage. La même que celle de l’eau sur la roche. L’eau qui s’infiltre partout, qui va couler sur le cailloux et le lisser.L’eau va lui donner sa forme sur plusieurs années. Suivant son cours elle lui donnera la texture. Cette structure naturelle et unique que les céramistes cherchent à retranscrire avec la terre. Elles utilisent leurs mains, leurs doigts pour pincer cette terre, la caresser afin de lui donner cette texture voulue. Un peu comme la femme et sa peau.

Mon projet est basé sur le geste, la caresse qui est retranscrite par le galet dans sa forme et par la céramique pour la matière. Le display est blanc satiné on peut apercevoir des lasures que l’eau à laisser comme empreinte sur la roche.
Les produits Swissclinical sortent de cette terre matière première
Une femme face à ce display doit avoir envie de le toucher, de la caresser. De sentir la matière et de sentir aussi qu’elle n’est pas seulement consommatrice mais actrice.
Swissclinical ne lui promet pas seulement un produit mais un moment de plaisir et de contact.





video